L’éducation de nos enfants a été, est et sera toujours une priorité.

Nous souhaitons poursuivre les actions menées et nous ouvrir vers d’autres champs tout en préservant la qualité et le « bien-vivre ».

En 2018, la commune a dépensé 2700€ par enfant scolarisé pour l’école et l’ensemble des services péri et extra scolaires. Elle est en 1ère place de toutes les communes du Sicoval.

 

• La politique éducative repose sur le Projet Éducatif Du Territoire (PEDT) et elle restera pour nous un domaine privilégié :

 – l’école constitue avec les CLAE, l’ALSH et le CLAS les piliers de la politique éducative ;

 – actuellement l’école à Auzeville bénéficie de tous les moyens qui lui sont nécessaires pour son bon fonctionnement, ainsi que des services conséquents et importants fournis aux enfants scolarisés ;

 – le choix a été fait d’un unique ALSH (Accueil de Loisir Sans Hébergement) implanté dans le nouveau quartier du Pont du Bois.

• Les mesures en faveur de la petite enfance ont été prise sous les conditions suivantes :

– intégration des crèches dans les projets éducatifs de la commune ;

– passerelle avec les écoles maternelle.

  

Évolution et perspectives

 

Poursuivre les actions menées, s’ouvrir vers d’autres champs tout en préservant la qualité et le « bien-vivre »

 

• Le CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité) devra anticiper l’accroissement de population et les nouveaux besoins éducatifs. Notre chantier prioritaire sera de préparer les infrastructures et la capacité des écoles en vue de l’accueil des populations nouvelles.

 

• Les écoles : la carte scolaire sera révisée en fonction de l’accroissement de la population (établir de nouveaux critères, revoir la limite géographique…) en sollicitant davantage la commission de dérogation.

– le choix de la semaine à 4,5 jours sera maintenu (en accord et concertation avec tous les partenaires) ;

– l’intervention précieuse des associations au cours des rythmes scolaires (temps périscolaire) permet l’ouverture à des activités riches et variées sans impact budgétaire pour la commune tout en renforçant les liens entre générations: nous continuerons à l’encourager ;

– nous développerons des manifestations uniques regroupant les deux groupes scolaires (tournois sportifs, échanges musicaux, sorties communes, projets communs). Les liens entre les différentes écoles seront entretenus et nous favoriserons les échanges à travers la liaison maternelle/élémentaire, les écoles élémentaires et l’élémentaire/collège ;

– nous maintiendrons une restauration scolaire de qualité en introduisant de plus en plus de produits bios ou de labels durables pour atteindre dans le respect de la loi Egalim les 50%, nous introduirons une part croissante de protéines d’origine végétale dans les repas ;

– le programme d’informatisation des écoles sera poursuivi tout en respectant les contraintes budgétaires ;

– nous poursuivrons la politique éducative dans le cadre du Projet Éducatif Du Territoire (PEDT), qui a été renouvelé en 2018 et nous préserverons les différents dispositifs propres à nos écoles, mesures en faveur de l’accueil des enfants handicapés, classe annexée et UPE2A (unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants) ;

– nous maintiendrons les différents projets sur l’environnement, le développement durable associés aux écoles (journée sans voiture, équilibre alimentaire, réduction du gaspillage, tri des déchets…), en les ouvrant vers la jeunesse et les différents partenaires.


• Les CLAE (Centres de Loisirs associé à l’Ecole) :

– nous développerons et renforcerons le lien écoles / CLAE ;

– l’aide aux devoirs sera pérennisée et même développée davantage ;

– nous maintiendrons la fête des CLAE qui permet de réunir les différentes écoles sur un même projet.


• L’ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) :

– la capacité d’encadrement sera adaptée en fonction du nombre de demandes ;

– nous augmenterons les séjours à l’extérieur pour satisfaire au mieux les nombreuses demandes ;

– nous favoriserons l’intervention des associations ;

 

Des Partenariats divers seront établis avec les différents acteurs éducatifs de la Commune (Lycée Agricole, ENSAT, ESMA).

Le vivier des étudiants très important sur Auzeville sera mis à profit pour initier des projets en direction des scolaires et des aînés.

 

La jeunesse : nous proposons des mesures concrètes et réalistes pour l’implication, l’expression et l’écoute des jeunes.

– nous relancerons à nouveau la Commission Jeunes ;

– à moyen terme nous ouvrirons sur notre commune une salle ou un espace encadré dédié aux jeunes;

– nous poursuivrons l’activité du centre ado ;

– nous dynamiserons la participation du secteur jeunesse dans la vie communale : événements historiques marquants, journée du patrimoine, vie locale, actions de préventions menées autour des jeunes en lien avec les affaires sociales, rencontres et échanges avec les aînés…