Pourquoi faire du développement durable et de l’environnement une thématique transversale ?

 Parce que le développement durable est une conception de l’intérêt public qui induit une nouvelle forme de développement économique, plus respectueuse de l’environnement, de la biodiversité et de la préservation de la planète. Il induit également une idée d’égalité et de justice. Les énergies renouvelables et les économies d’énergie en constituent un point central.

 

Dans le cadre de cette démarche, nous souhaitons mobiliser les citoyens pour développer des projets ancrés dans la réalité, grâce à la consultation et à la concertation.

Nous mettrons en place une politique d’achat qui introduise dans les marchés publics des clauses comportant des critères de développement durable.

De plus, nous souhaitons profiter du tissu scientifique local de l’agro-biopôle pour conduire des collaborations impliquant étudiants, enseignants et chercheurs en vue d’une politique environnementale exemplaire.

 

1/ Encourager les énergies propres et économiser l’énergie
deux points centraux pour lutter contre le réchauffement climatique

Nos projets :

– étudier l’installation d’équipements de production d’énergies renouvelables sur les équipements communaux qui s’y prêtent et les promouvoir dans toute nouvelle construction communale ;

– alimenter l’éclairage public et les équipements communaux avec de l’électricité d’origine renouvelable ;

– étudier le principe d’une réduction de l’éclairage public, notamment en nuit profonde, par une gestion différenciée et après consultation des habitants ;

– planifier le futur renouvellement du parc des véhicules communaux en énergie hybride ou électrique ;

– réaliser un audit de la performance énergétique des bâtiments communaux (en s’appuyant sur l’expertise de l’agence locale de l’énergie et du climat à laquelle la commune adhère moyennant une cotisation modeste) et étudier un plan d’amélioration compatible avec les finances ;

– en alternative aux campagnes téléphoniques sur l’isolation, favoriser le lien entre les habitants qui en ont le plus besoin et les agences locales de l’énergie en vue de les conseiller pour les travaux d’amélioration de l’isolation de leur domicile ;

– favoriser, voire impulser des projets citoyens de production d’énergie verte, dans lequel les habitants peuvent investir et prendre part aux décisions ;

– mobiliser toutes les subventions disponibles d’aides à l’acquisition de vélos électriques (« bonus vélo électrique »).


2/ Végétaliser nos quartiers
pour maintenir une qualité de vie et une qualité paysagère vecteurs de bien-vivre.

Nos projets :

– préserver les espaces naturels, agricoles ou forestiers existants en limitant strictement l’extension urbaine ;

– adhérer à la charte de l’arbre du SICOVAL et aux autres initiatives de ce type favorisant la re-végétalisation de la commune ;

– encourager le reconstitution des haies bocagères sur les zones agricoles ;

– combattre l’imperméabilisation des sols, pour les anciennes et les nouvelles constructions ;

– impliquer les citoyens en leur donnant l’autorisation de verdir certains espaces publics ;

– mettre en place des jardins et potagers familiaux ou partagés ;

– mobiliser les jeunes en favorisant l’installation d’hôtels à insectes et de potagers pédagogiques dans les établissements scolaires et organiser en lien avec la LPO une animation en vue de faire installer par les enfants et ados des nichoirs au Bois-Joli et à la Durante

 

3/ Agir pour une agriculture et une alimentation plus saine et moins destructrice de l’environnement

Nos projets :

– développer une vaste zone maraichère sur la commune entre le canal et l’autoroute afin de promouvoir les circuits courts ;

– proposer dans les cantines des menus inscrits dans une démarche de transition alimentaire (augmentation de la part d’aliments bio ou durables et introduction d’une part croissante de protéines végétales dans les portions ;

– se rapprocher des acteurs du monde agricole pour aborder le problème de l’utilisation des produits phytosanitaire sur le territoire de la commune en vue d’une charte de bon voisinage à même de limiter les effets sur la santé des Auzevillois.

 

4/ Améliorer l’accès aux transports en commun
moins émetteurs de Gaz à Effet de Serre.

Nos projets :

– retrouver l’usage du parking relais de la commune sur la RD 813


5/ Améliorer la propreté d’Auzeville

Nos projets :

– organiser une journée annuelle de mobilisation des citoyens pour nettoyer la voie publique et ses abords en plus de la journée organisée par l’ENSAT ;

– proposer des actions pédagogiques à destination des scolaires et organiser des évenements réguliers sur ce thème associant enfants et ados.